26.04.2022

Communiqué de presse

Olympiades suisses de biologie: un microscope et un scalpel pour une médaille

Compter des pétales de fleurs, disséquer des pieds de porc, manipuler des gènes: voici les défis que les jeunes talents des olympiades de biologie ont été amenés à relever. Les 17 meilleur-es des 1800 candidat-es au départ ont participé à la finale du 19 au 24 avril à Berne. Quatre d'entre elles/eux ont remporté l'or et représenteront la Suisse aux olympiades internationales de biologie (IBO) en Arménie en juillet:

Derrière, de gauche à droite: Davide Petraglio, Silvan Mayer, Finn Mühlbauer, Kai Flavio Bertschi, Anton Weiss, Katya Georgieva, Dominik Rožman, Timon Juillard, Seraphim Joliat, Lukas Münzel.

Devant, de gauche à droit: Livia Fischer, Niki Käslin, Nika Zivkovic, Zora Althaus, Mathilde Rolle, Nathan Böhler, Carla Reuter (Toutes les images: Till Epprecht, Olympiades de biologie)

L'or pour Davide Petraglio, Mathile Rolle, Dominik Rožman et Zora Althaus.

Davide Petraglio

[Translate to Français:] Mathilde Rolle

Dominik Rožman

Zora Althaus

Seraphim Joliat

L'argent pour Silvan Mayer, Nathan Böhler, Finn Mühlbauer et Carla Reuter.

Silvan Mayer dissèque un pied de porc.

Finn Mühlbauer durant une pause de midi détendue avec grillades.

Carla Reuter recevant son diplôme lors de l'annonce du classement.

Le bronze pour Livia Fischer, Katya Georgieva, Niki Käslin et Anton Weiss.

Livia Fischer

Niki Käslin

  • Davide Petraglio, Liceo cantonale di Locarno (TI)
  • Mathilde Rolle, Collège du Sud (FR)
  • Dominik Rožman, Kantonsschule Wettingen (AG)
  • Zora Althaus, Gymnasium Neufeld (BE)

 

Seraphim Joliat, élève de gymnase au Liechtenstein, représentera également son pays aux Olympiades internationales.

 

Une semaine en blouse de laboratoire

Outre leurs connaissances, les participant-es des olympiades de biologie doivent avant tout faire preuve d'une chose: la motivation. Pendant la semaine de la finale, elles/ils ont passé quatre à six heures sur les exercices pratiques, inclus dans l'évaluation. Les épreuves couvraient de nombreuses disciplines, de la physiologie des plantes à la paléontologie en passant par l'analyse de protéines. Les formules et le langage informatique faisaient tout autant partie de l'outillage des jeunes que le microscope et les pipettes. Il y avait par exemple un exercice pratique en bio-informatique et une épreuve durant laquelle les participant-es devaient calculer mathématiquement la biodiversité d'îles définies. Les futur-es biologistes ont pu également tester leurs nerfs devant des pieds de porc et des étoiles de mer disséqués ou des sauterelles présentées en brochettes. Malgré des journées bien chargées, il restait du temps ici et là pour faire une pause près du grill ou à la table de billard.

 

Une équipe de rêve trilingue

La cérémonie de clôture a eu lieu le dimanche après-midi. Après une rétrospective de la semaine de la finale, le professeur d'université Benjamin Towbin a décrit le quotidien des scientifiques. La tension est montée jusqu'à ce que les résultats aient été enfin communiqués. «Quelle équipe de rêve!», a lancé une participante en félicitant les membres de la délégation des IBO. Ces derniers-ères ont été surpris-es de leur propre succès. «Avant les olympiades, je n'aurais jamais pensé que j'étais aussi bonne en biologie!», raconte Zora, qui a été motivée à participer par son enseignante. «Les épreuves étaient compliquées et j'ai pensé: pourquoi ne t'es-tu pas mieux préparée? Je n'ai pas cru que cela suffirait», explique Mathilde, qui souhaite devenir vétérinaire plus tard et qui s'est qualifiée pour les IBO. Dominik envisage le défi international sereinement: «Je ne sais pas beaucoup de choses sur l'Arménie et je n'ai pas d'attentes». «J'espère que la semaine sera aussi bonne que la dernière», commente Zora. Qu'est-ce que les participant-es ont le mieux apprécié durant la finale nationale? «L'exercice pratique avec les bactéries E.coli», répond Davide, terminé premier, en agitant l'animal en peluche qu'il vient de recevoir de la part des bénévoles des olympiades de biologie: une bactérie E.coli toute moelleuse. 

 

Classement

Rang

Prénom

Nom

Ecole

Canton

1. OrDavide PetraglioLiceo cantonale di LocarnoTI
2. OrMathilde RolleCollège du SudFR
3. OrDominikRožmanKantonsschule WettingenAG
4. OrZoraAlthausGymnasium NeufeldBE
5. ArgentNathanBöhlerAlte Kantonsschule AarauAG
6. ArgentSilvanMayerKantonsschule Uetikon am SeeZH
7. ArgentFinnMühlbauerKantonsschule WettingenAG
8. ArgentCarlaReuterAlte Kantonsschule AarauAG
9. BronzeAntonWeissGymnasium St. AntoniusAI
10. BronzeKatyaGeorgievaKantonsschule AusserschwyzSZ
11. BronzeLivia FischerKantonsschule SargansSG
12. Bronze Niki KäslinGymnasium LerbermattBE
**Kai Flavio BertschiFreies Gymnasium ZürichZH
**Lukas MünzelGymnasium BäumlihofBS
**NikaZivkovicGymnase de RenensVD
** *SeraphimJoliatLiechtensteinisches GymnasiumLI
**TimonJuillardGymnasium ThunBE

* Participation à l'IBO

** Ordre alphabétique

Les Olympiades de la science encouragent des jeunes, éveillent leurs capacités scientifiques et leur créativité, et montrent que la science est passionnante. Dix Olympiades ont lieu chaque année: des ateliers, des camps, des examens et des concours pour plus de 4000 talents en biologie, chimie, géographie, informatique, linguistique, mathématiques, philosophie, physique, robotique et économie. Les organisateurs sont des jeunes chercheurs, étudiants ou enseignants qui investissent bénévolement de nombreuses heures et beaucoup de cœur dans le programme nationale.

 

Liens

 

Images

A votre libre disposition avec indication de la source (Till Epprecht, Olympiades de biologie). Télécharger à la fin de l'article via le bouton. D'autres photos sont disponibles sur demande.

 

Contact

Lara Gafner

Responsable Média

Olympiades de la science

Université de Berne

Hochschulstrasse 6

3012 Bern

+41 78 629 14 44

l.gafner@olympiad.ch

 

Autres articles

Physique

Faîtière

Physique à Ljubljana: les jeunes suisses démontrent leurs qualités

Physique et voyages: cinq jeunes suisses se sont rendu-es en train aux olympiades européennes de physique à Ljubljana. Bien qu'elle n'ait pas remporté de médailles, l'équipe suisse a relevé plusieurs défis pour l'esprit et fait de nouvelles connaissances provenant de toute l'Europe.

Informatique

Faîtière

Olympiades d'informatique : des algorithmes pour atteindre la médaille

Vendredi dernier, les résultats des Olympiades suisses d'informatique ont été publiés. 14 gymnasiennes et gymnasiens motivés ont programmé côte à côte. Les quatre meilleurs représenteront la Suisse dans le cadre des Olympiades internationales d'informatique.

Économie

Faîtière

Die Olympiade der Schweizer Nachwuchsökonomen

Am 06. Mai fand in Zürich das nationale Finale der Schweizer Wirtschafts-Olympiade statt. Zehn Jugendliche aus fünf Kantonen versuchten die Jury zu überzeugen. Vier von ihnen wurden mit Medaillen ausgezeichnet und werden die Schweiz Ende Juli an der Internationalen Wirtschafts-Olympiade vertreten.

Économie

Faîtière

Die Olympiade der Schweizer Nachwuchsökonomen

Am 06. Mai fand in Zürich das nationale Finale der Schweizer Wirtschafts-Olympiade statt. Zehn Jugendliche aus fünf Kantonen versuchten die Jury zu überzeugen. Vier von ihnen wurden mit Medaillen ausgezeichnet und werden die Schweiz Ende Juli an der Internationalen Wirtschafts-Olympiade vertreten.

Chimie

Faîtière

Les jeunes scientifiques se disputent des places sur le podium des olympiades de chimie

Au total, 18 jeunes ont fait vaciller les becs Bunsen du 18 au 23 avril à l'EPF de Zurich. Les champion-nes des olympiades suisses de chimie s'étaient imposé-es face à plus de 400 participant-es à l'origine. Pendant la semaine de la finale nationale, elles/ils se sont disputé les places du podium.

Mathématiques

Faîtière

Des mathématiciennes suisses s'affirment aux Olympiades européennes de mathématiques

Plus de 200 jeunes femmes. 57 pays. Une passion commune : les mathématiques. Les European Girls' Mathematical Olympiad (EGMO) se sont déroulées en Hongrie du 6 au 12 avril. Quatre gymnasiennes y ont participé et ont ramené en Suisse des médailles dans leurs bagages.